Nos priorités d'action

Nous menons des projets de développement de la santé en Afrique pour

Santé marternelle et infantile

En Afrique subsaharienne, les femmes et les enfants sont les plus vulnérables face à la maladie. Cela s’explique par plusieurs facteurs : leur statut social moins reconnus, leurs revenus économiques réduits, leur moindre accès à l’éducation, et plus généralement toutes les discriminations basées sur le genre. Nous agissons pour changer cela.

Protéger la santé des mères

La vulnérabilité s’accroit lorsqu’une femme décide de devenir mère.

La grossesse et l’accouchement sont deux des moments à risque pour sa santé si elle ne bénéficie pas d’une prise en charge et d’un suivi médical de qualité.

Cela est particulièrement critique en cas de maternité précoce.

La santé de la mère est intimement associée à celle de son enfant.

Réduire la mortalité infantile

En Afrique subsaharienne, le taux de mortalité néonatale est le plus élevé au monde. Cela représente 43 % des décès néonataux mondiaux. Les causes sont majoritairement des maladies entièrement évitables et traitables.

Les maladies hydriques, les infections respiratoires, la malnutrition, le paludisme le tétanos et la diarrhée comptent parmi les causes les plus fréquentes de mortalité infantile en Afrique.

Pour améliorer la santé de la mère et de l’enfant, Amref Health Africa intervient à plusieurs niveaux : promotion du droit des femmes, suivi pré et postnatal des femmes enceintes, prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant, campagnes de vaccination, prévention et traitement du paludisme, de la malnutrition, etc.

"Maintenant que j'ai mon bébé, Dorcas (agent de santé communautaire) m'informe sur la façon de le garder propre et sur le type d'aliments que je dois manger pour produire suffisamment de lait maternel pour le nourrir."

Santé sexuelle et reproductive

Pour transformer la santé de manière durable en Afrique, il faut atteindre un accès universel aux droits et à la santé sexuelle et reproductive (DSSR). Il est essentiel de répondre au besoin des adolescents dans ce domaine, et primordial de prévenir et lutter contre les violences faites aux femmes, notamment les Mutilations Sexuelles Féminines.

L'accès à des services de qualité et droits à la santé

La santé sexuelle et reproductive (SSR) fait partie intégrante de la santé, du bien-être et de la qualité de vie des hommes et des femmes. Elle fait surtout partie des droits auxquels chacun.ne peut prétendre.

« Pour atteindre et maintenir un bon état de santé […], les droits sexuels [et reproductifs] de tous les individus doivent être respectés et protégés » (OMS).

Parmi les droits qui y sont associés, l’accès aux services de santé et de planification familiale reste primordial.

Or, cet accès reste limité pour certaines personnes dû aux distances géographiques et/ou sociales ou encore aux discriminations basées sur le genre.

Les femmes et les jeunes sont les plus touchés.

Lutter contre les mutilations sexuelles féminines

De longue date, Amref Health Africa combat les actes de violence sexuelle et sexiste, et agit pour protéger les filles, les adolescent.e.s, les femmes, et les enfants.

Nos interventions, aux côtés des populations vulnérables, luttent contre tout acte préjudiciable et le refus d’accès aux services essentiels de santé. Ces violences sexuelles incluent les mutilations génitales féminines.

Pratiquée le plus souvent sur des jeunes filles mineures, cette pratique est reconnue comme une violation des droits fondamentaux des femmes et des enfants.

Ces mutilations causent des problèmes médicaux extrêmement sérieux et impliquent aussi de lourdes séquelles psychologiques, et, de fait, un recul majeur de la place des femmes dans la société.

C’est pourquoi nous concentrons nos actions sur l’amélioration d’une offre de services de santé sexuelle et reproductive globale, accessible et de qualité pour ce public et ce, dans les régions le plus éloignées.

"De nombreux jeunes rejoignent les centres et clubs des filles. Il y a de l’espoir de mettre fin aux mutilations parce que cette nouvelle génération ne fera pas ça à ses enfants."

Formation des personnels de santé

Amref Health Africa forme chaque année des milliers d’agents de santé, de laborantin.e.s, d’infirmier.ère.s, de sages-femmes et de médecins afin de d’améliorer la couverture des besoins en santé, notamment pour permettre aux communautés rurales les plus éloignées d’être pris en charge par du personnel qualifié.

AMUI, 1ère université panafricaine des sciences de la santé

Face aux besoins pressants de renforcer les ressources humaines en santé en Afrique Sub-Saharienne, Amref Health Africa a mis à profit son expérience d’intervention de terrain, de formation des agents de santé communautaire et d’innovation en santé en fondant Amref International University (AMIU) en 2017.

Première université panafricaine des sciences de la santé, AMUI regroupe un institut de recherche, une école de santé publique et une école des sciences médicales- et met l’accent sur la promotion, la prévention, la réadaptation et la santé palliative. Elle propose des programmes de troisième cycle, de premier cycle, de diplôme supérieur, de diplôme, de certificat ainsi que des cours de développement professionnel continu qui préparent les ressources humaines à la santé à servir dans l’ensemble du système de santé. L’AMIU cherche à former des leaders de la transformation qui inspireront un changement durable.

LEAP, la formation grâce aux nouvelles technologies

En exploitant des technologies de l’information et de la communication, Amref Health Africa permet aux travailleurs de santé, y compris les agents de santé communautaires, d’apprendre à leur propre rythme et avec leurs propres appareils mobiles tout en étant dans la communauté, en prenant en charge à la fois les aspects interpersonnels et communautaires de l’apprentissage.

La plateforme LEAP propose un éventail large de formation au contenu est accrédité dans un format personnalisable selon les besoins d’apprentissage, les niveaux de connaissances acquis, et les thématiques sur lesquels les agents de santé travaillent. Les instructions multilingues et les aides à la décision grâce à des arbres de diagnostic en font un outil indispensable et un levier d’impact pour améliorer la santé de la communauté.

Au sein de ses programmes, Amref Health Africa forme tous les niveaux de travailleurs de la santé, des bénévoles communautaires aux sages-femmes, infirmières et médecins- qu’ils soient en activité ou débutant leur parcours.

Nous nous concentrons particulièrement sur les agents santé communautaires car ils sont souvent le seul lien avec les soins de santé pour des millions de personnes vivant dans les zones rurales et peuvent fournir des interventions simples mais vitales.

"J’ai été formée pour devenir une échographiste qualifiée et apprendre à utiliser l'appareil à ultrasons. Le fait de pouvoir faire des échographies ici a fait une énorme différence dans cette région."

Nos projets en cours

Voir les projets clôturés