[et_pb_section bb_built= »1″][et_pb_row][et_pb_column type= »4_4″][et_pb_text _builder_version= »3.27.4″ text_text_shadow_horizontal_length= »text_text_shadow_style,%91object Object%93″ text_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » text_text_shadow_vertical_length= »text_text_shadow_style,%91object Object%93″ text_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » text_text_shadow_blur_strength= »text_text_shadow_style,%91object Object%93″ text_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » link_text_shadow_horizontal_length= »link_text_shadow_style,%91object Object%93″ link_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » link_text_shadow_vertical_length= »link_text_shadow_style,%91object Object%93″ link_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » link_text_shadow_blur_strength= »link_text_shadow_style,%91object Object%93″ link_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » ul_text_shadow_horizontal_length= »ul_text_shadow_style,%91object Object%93″ ul_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » ul_text_shadow_vertical_length= »ul_text_shadow_style,%91object Object%93″ ul_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » ul_text_shadow_blur_strength= »ul_text_shadow_style,%91object Object%93″ ul_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » ol_text_shadow_horizontal_length= »ol_text_shadow_style,%91object Object%93″ ol_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » ol_text_shadow_vertical_length= »ol_text_shadow_style,%91object Object%93″ ol_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » ol_text_shadow_blur_strength= »ol_text_shadow_style,%91object Object%93″ ol_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » quote_text_shadow_horizontal_length= »quote_text_shadow_style,%91object Object%93″ quote_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » quote_text_shadow_vertical_length= »quote_text_shadow_style,%91object Object%93″ quote_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » quote_text_shadow_blur_strength= »quote_text_shadow_style,%91object Object%93″ quote_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_text_shadow_horizontal_length= »header_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_text_shadow_vertical_length= »header_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_text_shadow_blur_strength= »header_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_2_text_shadow_horizontal_length= »header_2_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_2_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_2_text_shadow_vertical_length= »header_2_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_2_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_2_text_shadow_blur_strength= »header_2_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_2_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_3_text_shadow_horizontal_length= »header_3_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_3_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_3_text_shadow_vertical_length= »header_3_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_3_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_3_text_shadow_blur_strength= »header_3_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_3_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_4_text_shadow_horizontal_length= »header_4_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_4_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_4_text_shadow_vertical_length= »header_4_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_4_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_4_text_shadow_blur_strength= »header_4_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_4_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_5_text_shadow_horizontal_length= »header_5_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_5_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_5_text_shadow_vertical_length= »header_5_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_5_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_5_text_shadow_blur_strength= »header_5_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_5_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » header_6_text_shadow_horizontal_length= »header_6_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_6_text_shadow_horizontal_length_tablet= »0px » header_6_text_shadow_vertical_length= »header_6_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_6_text_shadow_vertical_length_tablet= »0px » header_6_text_shadow_blur_strength= »header_6_text_shadow_style,%91object Object%93″ header_6_text_shadow_blur_strength_tablet= »1px » box_shadow_horizontal_tablet= »0px » box_shadow_vertical_tablet= »0px » box_shadow_blur_tablet= »40px » box_shadow_spread_tablet= »0px » z_index_tablet= »500″]

L’Amref au cœur du développement de la e-santé

 

 
En décembre 2018, la première édition des Rencontres de la Santé Numérique (RSN) en Afrique de l’Ouest (1) a mis en lumière les leçons apprises des initiatives conçues dans la sous-région pour favoriser l’innovation dans les politiques publiques de santé.
Cet événement a permis de lancer une dynamique régionale autour de solutions performantes, en rassemblant une communauté de pratique plurisectorielle dédiée à l’Afrique de l’Ouest autour des points focaux e-santé du Mali, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, du Niger et du Bénin.  Les conclusions publiées le 20 février 2019 ont réaffirmé le  besoin d’ancrage institutionnel et de structuration de la santé numérique. Nous savons que ces efforts doivent être accompagnés pour que ces recommandations soient suivies d’effets concrets.
Une mobilisation de tous les acteurs et une redynamisation de la coordination de leurs actions restent indispensables pour que la santé numérique remplisse ses promesses. C’est à quoi souhaite répondre cette nouvelle newsletter dédiée à la Santé Numérique. Trimestrielle, cette communication viendra alimenter la communauté en information et contribuer aux réflexions techniques et stratégiques en prévision de la deuxième édition des RSN.
En effet, développer une approche coordonnée dans la conception et le déploiement des solutions en santé numérique est une des préoccupations majeures, sinon la principale. L’enjeu ici est bien de remettre les acteurs usagers et bénéficiaires au cœur du processus de transformation.  Une attention à l’accompagnement du changement des pratiques des professionnels de santé s’avère indispensable. Également, la transformation sociale est sensible, les patients eux-mêmes y jouent un rôle central et cet aspect n’a pas suffisamment été considéré jusqu’à présent. En tant que première ONG de santé publique en Afrique, Amref Health Africa s’engage à accompagner cette transformation sociale et comportementale tant à l’Est qu’à l’Ouest du continent.
L’enjeu aujourd’hui est d’engager des expertises pluridisciplinaires dans la transformation numérique. Il est fondamental de développer un espace de concertation entre les différents acteurs parties prenantes de la santé numérique pour garantir une compréhension mutuelle des attentes, des besoins, des modes opératoires, etc.

Comprendre et accompagner le changement de pratiques et la transformation métier
Plus que la transformation numérique en elle-même, la façon dont elle sera menée aura des conséquences sur le système de santé dans son ensemble ; c’est l’objectif premier de la conduite du changement et de l’anticipation des impacts humains et professionnels pour garantir une durabilité des outils et leur appropriation. En effet, les usages viennent changer les modèles de pensée existants participant aux évolutions des systèmes de santé. Également, en permettant une démocratisation de l’accès à la santé, la transformation numérique implique une nouvelle relation prestataires de santé – patients dans laquelle ce dernier devient acteur de sa propre démarche de soins et partenaire du système de santé.
Or, il n’existe pas de modèle, ni de solution clé en main. Tout l’enjeu réside dans l’innovation et dans l’expérimentation, le partage de pratiques et d’expériences des uns et des autres.

Perspectives 2020
C’est dans ce cadre, que les RSN 2020 souhaitent s’inscrire et alimenter le débat sous régional. Amref Health Africa poursuit son engagement aux côtés des gouvernements et des communautés en partenariat avec le secteur privé et les organisations de la société civile pour faire de cette transformation numérique, une réussite pour la santé des femmes et des enfants.

(1) Pilotée par l’Amref, en collaboration avec l’Agence Française de Développement , la Fondation Pierre Fabre, la Fondation Sanofi Espoir, le Club Santé Afrique et avec le soutien de l’OMS, du Ministère de la Santé et de l’Action Sociale du Sénégal, et de la Francophonie.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]