L'interview de Caty Forget, Déléguée Générale de la Fondation Sanofi Espoir

Quelle est la mission de la Fondation Sanofi Espoir ?


La vocation de notre Fondation est de contribuer à réduire les inégalités en santé, en particulier auprès des populations qui en ont le plus besoin, en répondant aux enjeux essentiels en matière de prévention, de formation et d’accès aux soins.
Dans une démarche différente des urgences humanitaires, la Fondation souhaite participer à la construction de partenariats de plus long terme qui contribuent à réduire la charge économique des maladies et l’engrenage maladies/pauvreté dans les domaines suivants :
• Lutter contre les maladies non transmissibles (comme les cancers des enfants)
• Lutter contre les maladies transmissibles (comme la tuberculose) et les maladies négligées (leishmaniose, ulcère de Buruli, drépanocytose,…)
• Améliorer la santé primaire, en particulier lutter contre la mortalité maternelle et infantile.
Son action s’inscrit dans les Objectifs du Millénaire pour le Développement, en particulier ceux relatifs à la lutte contre les maladies, l’amélioration de la santé maternelle et infantile, ainsi que la lutte contre la pauvreté.

Comment se concrétise l’engagement de la Fondation auprès de l’AMREF Flying Doctors ?


Notre implication s’illustre en premier sur le terrain, pour apporter notre soutien aux actions pilotes qui bénéficient « à la base de la pyramide » de santé, c’est-à-dire aux populations et aux acteurs de santé primaire. C’est l’objectif notamment du programme en Ouganda, pour permettre aux sages-femmes d’obtenir un diplôme professionnel leur permettant de mieux prendre en charge la santé des femmes ougandaises les plus défavorisées. C’est aussi l’objectif du Club Santé Afrique, pour unir les compétences et ressources financières de différents acteurs, afin de renforcer l’accès aux soins des populations rurales d’Afrique de l’Ouest.
Pour renforcer la lutte contre la mortalité maternelle et infantile en Afrique, les actions de plaidoyer sont aussi importantes. C’est la raison pour laquelle notre Fondation, aux côtés notamment de la Fondation ELLE et du Women’s Forum, apporte son soutien au lancement de la campagne internationale  « Stand up for African mothers », qui sera officiellement lancée le 13 octobre 2011.

Pourquoi avoir décidé de soutenir cette association en particulier ?


Parce que l’AMREF a fait ses preuves en tant que partenaire de santé en Afrique et que nous partageons des convictions et une conception de l’aide au développement très convergente, qui n’est ni de la charité, ni de l’assistanat. En plaçant l’accès à la santé au cœur de nos missions, les populations les plus vulnérables et les acteurs de santé au centre des programmes, nous avons le même objectif d’aide au développement et de réduction de la pauvreté. L’idée est bien de promouvoir ensemble, avec tous les partenaires concernés, des solutions locales qui contribuent à renforcer un système de soins efficace, accessible et le plus pérenne possible.